Jeu de l'Oie

 

Savez-vous que ce jeu a été créé il y a 32 siècles, durant la guerre de Troie?

Son inventeur, Palamède, le créa afin de divertir les soldats d'Agamemnon durant le siège de Troie. Pour cela, il s'inspira des légendes et pratiques religieuses crétoises, notamment de celles concernant le terrible Minotaure. Le monstre vivait au cœur du labyrinthe de Cnossos et, tous les neuf ans, exigeait que lui soient livrés quatorze adolescents, sept jeunes gens et sept jeunes filles, qu'il dévorait immédiatement. 

On peut remarquer que le jeu actuel comporte toujours 14 cases représentant des oies (7+7),  qu'il comporte 63 cases (9x7) ainsi qu'un labyrinthe. Comme quoi certaines traditions ont la vie dure ...

 

 

Nous allons aujourd'hui réaliser une oie en paille, pour laquelle nous aurons besoin du matériel suivant:
  • un gabarit (voir ci-dessous)
  • du treillis de poule assez fin, les mailles devant mesurer environ 3 cm de largeur: dimensions nécessaires: 50cm x 180cm
  • une bobine de fil de cuivre d'environ 0,5mm de diamètre
  • une bonne pince coupante
  • un pavé ...
  • ... et bien sûr de la paille!

Pour réaliser le gabarit, commencer par télécharger le fichier oie.pdf et l'enregistrer dans vos documents. Ouvrez-le en cliquant deux fois dessus, puis imprimez-le. Vous obtiendrez ainsi 7 pages en format A4, que vous n'aurez plus qu'à assembler à l'aide de papier collant, en vous servant des repères.

Si vous n'arrivez pas à l'ouvrir, c'est que vous disposez pas du programme Acrobat Reader: ce programme est gratuit et est disponible en suivant ce lien:

Pliez votre treillis de façon à avoir une double épaisseur, disposez le gabarit dessus, puis commencez le découpage.
Il est important que le gabarit ne bouge pas durant cette opération!
Si vous avez bien suivi ces instructions, vous devez obtenir deux oies en treillis, parfaitement identiques.
C'est ici que le jeu de l'oie se transforme en jeu de patience (rassurez-vous, elle sera largement récompensée!): à l'aide de petits morceux de fil de cuivre, assemblez la moitié de l'oie, en partant de la partie supérieure de son bec, en suivant son dos et en vous arrêtant à sa base.
C'est vrai, cela ne ressemble pas encore à grand chose ...
Alors donnez du corps à votre oie en la remplissant de paille! N'hésitez pas à en mettre, mieux vaut une oie bien dodue, c'est plus appétissant!
Toujours à l'aide des petits fils de cuivre, vous pouvez alors "coudre" la partie avant de l'oie.
Avant de la fermer complètement, n'oubliez pas d'insérer le pavé qui lui donnera sa stabilité.
 

A vous d'ajouter les quelques petits accessoires qui vont lui donner vie, puis à lui trouver l'emplacement qui lui conviendra le mieux, et surtout où vous pourrez l'admirer (et la faire admirer) tout à loisir!

J'oubliais: un grand merci à Vincianne pour le gabarit! Gros bisous ... smack!